Coluche

20 ans déjà...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'administration [texte]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Milie
Invité



MessageSujet: L'administration [texte]   Mer 21 Juin - 9:45

L'administration


J'aurai bien travaille dans l'administration,
mais toute la journee a rien foutre,c'est dur.
Mais c'est a dire que vous savez, en France,
l'administration c'est tres fertile: on y plante
des fonctionnaires, il y pousse des impots.
Moi je pouvais pas y travailler parce que je
parle en dormant.Alors la nuit c'est pas grave,mais
au boulot c'est chiant.

Et puis le premier jour que j'arrive a l'administration:personne!
Alors j'appelle:Ohe,ohe! Personne,bon!
Finalement je vois le signal d'alarme,je tire le signal d'alarme,
cinq minutes apres le mec arrive du bistrot avec six bieres.
Alors j'arrive, mon vieux, pas de bol, il nous donne du travail
comme quatre! Heureusement on etait huit.
Et tout de suite je me suis fait un copain dans
l'administration, il m'a dit: "Mon vieux, si je peux te donner
un conseil, j'te vois la, dors pas le matin, sans ça tu seras
pas quoi faire l'apres-midi".

Car vous savez les administrations, c'est des endroits ou
quand on arrive en retard, on croise ceux qui s'en vont en avance.
Et d'ailleurs on dit que si jamais y en a un qui meurt dans
l'administration sur le lieu du service, il faut lui retirer les
mains des poches, pour faire croire a un accident de travail.
Sans compter que l'administration, on devrait lui confier l'inflation.
Ben ça la stopperait pas, mais ça la ralentirait considerablement quand meme!

Combien vous croyez qu'il y a de gens qui travaillent a la securite sociale?
Un sur quatre et je suis large!
A la securite sociale,tout est assure,sauf la pendule.Ben on ne risque pas
de la voler,le personnel a les yeux constamment fixes dessus.
Alors l'autre jour, une copine qui part en avance, le patron lui
dit:"-Dis donc,vous partez en avance et vous etes arrivee en retard
aujourd'hui deja!
-Ben,elle dit,justement,je voudrais pas etre en retard deus fois dans la meme journee!".

Ben dis donc,heureusement qu'ils sont pas dans le batiment a la
securite sociale,ils auraient les doigts pris dans le beton.
Revenir en haut Aller en bas
Milie
Invité



MessageSujet: LES PAPES (Jean-Paul II et jean retiens I) [texte]   Mer 21 Juin - 9:48

LES PAPES (Jean-Paul II et jean retiens I) (1979)


Moi j'veux pas me fâcher avec les Catholiques hein !
Ah non ! Ah non ! Ah les salauds ! Hein !
C'est toujours moi qui m'fâche ! Bon un petit peu pour faire plaisir... Ah vous êtes salauds !
Les catholiques ils ont dérouillé là ! Parce qu'en 78, très mauvaise année pour les Papes... deux d'un coup dans la sciure !chlaff ! Voyez la caisse... gling gling ! Jean VI... chlaff ! Suivant ! chlaff ! Suivant... Ben ça va euh ! On serre les miches !
En plus, ils se sont fait piquer l'affaire par l'autre là... L'inventeur du Moyen Age... Comment il s'appelle ? Arrête là tes conneries là ! Avec un tchador en poils pour l'hiver ! Hé ! Il est allé là-bas parce qu'il était à Quoi-de-Neuf-le-Château, et puis il s'est mis la gueule dans la lourde, alors ils lui on mis un pansement, mais ça va aller y paraît !
Alors le Pape, il faut qu'il rame maintenant !
Il st parti au Mexique et tout. .. il a embrassé des gosses ! Il peut attraper des maladies hein ? il arrive à l'hôtel y avait un Christ au-dessus du lit, et le mec il a dit : " Enlevez-moi ça. Ça me rappelle le bureau. Faut pas déconner non plus. ! " Hé hé hé hé ! Non ! C'est pas là. Je vous le dirai, c' est pas là !
Moi, j'ai pas connu le Christ parce que ça fait pas longtemps que j'suis dans le show-business, mais il paraît très gentil hein ? Il paraît le Christ très gentil. Tout maigue et pourtant très gentil quand même ! Comme quoi ça n'a rien à voir hein ! Il est très gentil ! Généreux comme tout mon vieux, mais correque !
" Buvez c'est mon sang, mangez c'est mon corps, touchez pas c'est mon cul ! "
C'est normal ! Ah ben y a des limites à tout hein ! Ah non, c'est normal. Très gentil ! Alors attends, parce que dis donc, en plus, les papes, le dernier qu'il est mort là, le frère Ripolin comment qu'il s'appelait ? Jean-Paul I !
Hé... Le dernier qu'est mort c'était le plus jeune: révision des cinq mille et tout, vidange, graissage hein ! Quatre semaines : tout bon, cinquième semaine : chlafff
- Ça fait rien vous gagnez une boite de jeux !
- Ben merci... Ça fait rien.. .
- Et je remets 100 F dans le bourrin !
Tiens, j'vais vous montrer un truc. Vous barrez pas, y a rien d'autre ! Regardez le journal quand il est mort, vous avez ici France Soir. C'est un journal à grand tirage ça hein! Très bien pour allumer le feu donc ! Vous avez ici " Le Pape est mort " et alors en bas, une publicité malencontreuse : " Grande Braderie au marché Saint-Pierre. " Enfin, qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ?
Tiens, garde-le, parce que l'autre est pas mort et on peut encore se faire du blé avec celui-là...
Bon, parce que, dis donc hé, pour en élire un autre de Pape, hein... C'est la merde hein ? Faut les réunir d'abord les Cardinaux ! Y en a partout, y sont aux quatre coins, y sont très vieux. On leur met des petits ronds rouges sur la tête, c'est pour pas les paumer dans les squares ! Si, au moment de la promenade... Hou hou ! Et ils sont très vieux, y en a qui sont presque liquides, y vont les chercher avec des éponges ! Sa Sainteté Jean XX/XII. Oui, bonjour madame ! Oh merde ! C'est dégueulasse... T'as l'impression d'embrasser la Mère Denis ! Bon, sans la moustache. Bon... C'est pas fini non ? Alors j'vais vous expliquer. Et puis c'est un merdier, faut les réunir et puis il y a la fumée... Faut faire venir l'Indien ! Y a des tas de... Alors ils les mettent dans une pièce, c'est là où y a la fenêtre. Vous avez vu des fois à la télévision avec Léon Zitrone qui fait le reportage :
" Eh bien, Mesdames et Messieurs, bonjour ! Nous sommes actuellement sur la place Saint-Pierre... "
Alors y a une pièce et puis à un moment ils viennent à la fenêtre et c'est lui le Pape, le mec qui vient vous voyez ? Parce que, par exemple, celui qu'a chaud il va ouvrir la fenêtre... Ah ! Ah !
Hé... Faut faire gaffe là-bas ! Faut y aller, la femme de ménage elle fait gaffe là-bas, elle se baisse hein ! Bon ! Alors ils les réunissent dans une pièce et ils font :
- Pouf pouf
- Pouf, pouf, ça-se-ra-toi-qui-va-être-le-pape !
Bon, et puis y en a un qui gueulait parce que ça faisait trois ou quatre fois que ça tombait sur lui. Alors un moment, il dit :
- Vous r'tournez pas... Y a un Polonais qui vient d'rentrer. Il parle pas la langue, il croit qu'on partage un missel. On va le pousser à la fenêtre, ça va être bon pour lui
- Tiens ! heu... Bonjour Jean-Pol Siss !
- Bonjour les filles !
- Bon, bon, il est con !
- Alors, dites moi, heu... y a votre bagnole qui gène !
- Oh, ma bagnole !
Y en a qui a pris le micro:
- c'est lui le pape !
- Ouaiiiis !
- Il est polonais
- Ah !
Pas de quoi se brûler pour la chaleur hein... Et en plus c'est parce que les mecs ils voulaient pas d'un Polonais, ils voulaient un Italien hein, sur la place Saint-Pierre. Fallait les voir les Italiens :
" Des papes, des papes, oui mais des Panzani ! "
Revenir en haut Aller en bas
 
L'administration [texte]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» texte word en JPG
» La jeune fille et ses colombes (texte de Masirène, toile de Shérazade)
» Télévision numérique: Télétexte uniquement sur les 2 TSR
» Ouvriers Militaires d'Administration - 1854-1858 (4)
» activer la saisie prédictive lors de l' écriture d'un texte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coluche :: Son oeuvre... :: Ses sketchs-
Sauter vers: